la Tunisian Automotive Association participe à la signature d’un protocole d’accord historique entre 12 associations automobiles du secteur privé en Afrique et en Europe pour développer l’industrie automobile en Afrique

” la Tunisian Automotive Association participe à la signature d’un protocole d’accord historique entre 12 associations automobiles du secteur privé en Afrique et en Europe pour développer l’industrie automobile en Afrique.”

 

Un protocole d’accord a été signé virtuellement entre 12 associations automobiles dans le cadre du Forum des affaires UE-Afrique 2022 le 16 février dans le mais de favoriser le développement de l’industrie automobile en Afrique.

Le secteur automobile, bien que clé pour l’industrialisation de l’Afrique, est souvent associé à plusieurs défis, mais le commerce intra-africain peut être renforcé et développé en développé un Pacte automobile panafricain, qui vise à étendre le marché africain des véhicules neufs de 1 à 5 millions d’unités et  connecter les régions africaines pour le bien commun.

Le lancement de l’AFCFTA – Zone de libre-échange continentale africaine a été l’un des catalyseurs qui a conduit à une initiative conjointe visant à développer un protocole d’accord entre les associations automobiles européennes et africaines, initialement piloté par l’ AAAM, VDA et Afrika-Verein sont devenus une coopération entre 12 associations qui ont signé le protocole d’accord avec le soutien de l’Union africaine et de l’Union européenne.

Le protocole d’accord encourage un dialogue renforcé contribuant à l’élaboration d’un plan conjoint pour le développement du secteur automobile en Afrique, grâce à l’intégration dans les chaînes de valeur mondiales et européennes résultant en des emplois de qualité.

Commentant après la signature du protocole d’accord, Dave Coffey, PDG de l’AAAM – Association africaine des constructeurs automobiles, a déclaré “Le climat du commerce et de l’investissement en Afrique ne peut être amélioré qu’ensemble. Nous sommes convaincus que l’Afrique a un grand potentiel pour développer une industrie automobile prometteuse qui fournira des emplois à long terme. Le fait que les associations africaines et européennes se soient mises d’accord sur des points clés pour développer davantage l’industrie sur le continent est une étape importante. Maintenant, les représentants politiques doivent soutenir cela en prévoyant les conditions-cadres pour que l’industrie se développe et grandisse”.

Signataires du Protocole d’Accord :
– AAAM – African Association of Automotive Manufacturers –Dave Coffey, CEO
– Afrika-Verein der deutschen Wirtschaft (German – African Business Association) – – Dr Markus Thill, Member of the Management Board
– German Association of the Automotive Industry (VDA) -Andreas Rade, MD
– Kenya Association of Manufacturers (KAM) – Ashit Shah, Chairman Automotive Sector
– TAA – Tunisian Automotive Association – Myriam Elloumi, Vice President
– NAACAM – Renai Moothilal, Executive Director
– naamsa | The Automotive Business Council – Mikel MABASA, CEO
– CLEPA – European Association of Automotive Suppliers – Sigrid de Vries, Secretary General
– EBCAM – European Business Council for Africa and Mediterranean – Dr Markus Thill, Member of the Management Board AV
– European Automobile Manufacturers’​ Association (ACEA) – Eric-Mark Huitema, Director General
– Nigeria Automotive Manufacturers Association (#NAMA) – Tokunbo Aromolaran, Chairman
– Automotive Assemblers Association Ghana (#AAAG) – Jeffrey Peprah, President

Autres Articles

Adhésion à la TAA

Le soutien des membres

Relations avec les institutions

Informations et statistiques

Internationalisation

Appui aux investissements

Inscription à l’annuaire Automobile

 

Visibilité de votre entreprise

Accès aux autres entreprises du secteur

Référencement

Inscription à la Newsletter

Comments

0 Comments