Focus sur nos membres: Interview Tarek Chabir de Kromberg et Schubert sur l’importance de la communication interne et la RSE

Par ces temps de crise certaines entreprises décident de diminuer leur budget communication, d’annuler leurs évènements et de mettre de côté les actions RSE, et d’autres comme Kromberg et Schubert ont décidé au contraire de maintenir et de renforcer leur communication interne et leur présence sur le terrain au travers de la RSE.

C’est pour comprendre ce choix stratégique que nous avons interviewé M. Tarek Chabir directeur de la communication Corporate de la filiale tunisienne de Kromberg et Schubert et membre de la Tunisian Automotive Association.

 

Pourriez-vous vous présenter et présenter votre équipe en charge de la communication interne ?

 

Tarek Chabir, Directeur de la Communication Corporate de la Filiale Tunisienne de KROMBERG & SCHUBERT, une Multinationale Allemande spécialisée dans le domaine de l’industrie automobile (3500 Collaborateurs en Tunisie). Avant la Crise du COVID-19, j’avais à ma charge la gestion de la Communication Interne et Externe de la Filiale Marocaine de KROMBERG & SCHUBERT (3200 collaborateurs). J’ai intégré cette multinationale depuis 2015, après un passage de 3 ans en tant que Communication Manager Region Tunisia chez LEONI Tunisie, une multinationale Allemande spécialisée aussi dans le domaine de l’Industrie Automobile.

J’opère dans le domaine de la Communication Corporate depuis plus de 15 ans.

 

Aujourd’hui, j’ai la chance de travailler, au sein de mon département, avec une équipe jeune, dynamique, autonome et surtout très engagée. Ensemble, nous essayons d’innover, de créer et de rendre cette ambiance industrielle, une belle ambiance.

 

Pourquoi chez Kroschu donnez-vous autant d’importance à votre communication interne ?

 

La Communication, interne et externe, était au centre de la stratégie de la nouvelle Direction Générale, venue en 2014 pour le sauvetage de l’entreprise.

La Communication Interne, dans un contexte postrévolutionnaire, est désormais considérée comme l’un des piliers stratégiques de l’entreprise et aussi un vecteur de la performance globale.

A travers la mise en place d’une communication interne effective et efficace à Béja, nous avons réussi à inculquer une belle culture d’entreprise, avec ses codes et ses valeurs, et avoir en retour un taux d’engagement extraordinaire de la part des collaborateurs.

Aujourd’hui nous somme parmi les rares entreprises en Tunisie qui mettent les employés au centre de leur vision stratégique, en favorisant une communication directe, transparente et sincère.

 

 

Comment a évolué votre métier/ votre rôle avec la crise actuelle ?

 

Le métier et le rôle du communicant interne en Tunisie a connu deux points d’inflexions liés à deux étapes historiques importantes. En effet, le rôle du Communicant a pris une autre dimension après la révolution du jasmin du 14 Janvier 2011. Une date suite à laquelle la Communication Interne a pris toute sa valeur en tant que levier de motivation, d’engagement et de performance au sein des entreprises.

 

La deuxième étape qui confirmé que la Communication Interne n’était pas le parent pauvre de la Communication Globale et qu’elle devait prendre toute sa valeur c’est cette crise sanitaire mondiale du COVID-19. Les entreprises ont compris et surtout ont vécu l’impact de l’existence (ou l’absence) d’une stratégie de Communication Interne durant cette crise sanitaire.

 

La Crise du COVID-19 est venue pour chambouler et bouleverser « Up & Down » le métier et les impératifs des Communicants. En effet, Un bon communicant pourrait avoir une stratégie de Communication de Crise qui prend en charge une seule crise à la fois (Sociale / Technique / Technologique / Commerciale / Etc.) mais c’est rare d’avoir un communicant qui a pu gérer une crise multiforme comme celle-ci : Sanitaire, Sociale, Technique, Commerciale à la fois.

 

Le défi du communicant durant cette période est devenu plus challengeant, surtout en période de confinement, là où tout doit passer par lui pour informer, fédérer, engager et rassurer les collaborateurs à travers des canaux de communication à distance (tel que les réseaux sociaux par exemple).

 

Le rôle du Communicant aujourd’hui, et surtout en cette période, est devenu plus engagé, plus engageant. Le ton que le Communicant est en train d’appliquer est plutôt sérieux et prudent. Le ton humoristique et le décalé est révolu après l’avènement de cette crise.

 

Néanmoins, le Communicants aujourd’hui, et plus que jamais, n’a vu son rôle évoluer vers un réel levier de motivation, d’optimisme et d’assurance.

 

 

Par ces temps de crises, quand d’autres ont décidé d’annuler leurs évènements et activités, vous avez décidé de continuer et même de vous attaquer à a RSE (si vous pouvez nous parler de votre action) ? Quelle en est la raison ?

 

Kromberg & Schubert Béja est une entreprise Socialement et Sociétalement très responsable depuis plusieurs années. La RSE étant au cœur de sa politique d’entreprise, Kroschu Béja est très engagée avec toutes ses parties prenantes dans la région et ce, dans des domaines différents (Culture, Sport, Art, Santé, Enseignement, etc.)

 

Nos actions RSE émanent d’une volonté pure et sincère d’une entreprise qui veut aider la région dans laquelle elle évolue ; Kromberg & Schubert étant une partie intégrante de la région de Béja et vice-versa.

 

Depuis le début de la crise du COVID-19, nous n’avons pas cessé d’organiser des événements pour le compte de la région de Béja. En effet, pendant le confinement, nous avons organisé une opération de collecte de fond entre Direction, Syndicat de base et employés. Nous avons récolté un montant de 50.000 dinars avec lequel nous avons pu acheter du matériel pour l’hôpital régional de Béja (Masques de protection / Gel hydro-alcoolique / Thermomètres / Sur-blouses / Etc.). Nous y sommes retournés dernièrement pour effectuer une opération de décontamination générale, y compris au sein de l’unité COVID-19.

Une autre action qui a trouvé un succès absolu, c’est l’opération de Sensibilisation des citoyens de la ville de Béja qui porte sur l’importance des gestes barrières dans la diminution du taux de la contagion dans la région. L’objectif étant de mobiliser tous les habitants de Béja contre cette pandémie, en les invitant à avoir un comportement prudent et surtout responsable. Pour réussir cette opération, nous avons fait appel à la technique de « Street Marketing », employant ainsi un Camion publicitaire qui diffusait dans la ville des messages de sensibilisation à travers des hauts parleurs, ainsi que des Segways (02 Roues) pour distribuer 1000 masques de protection ainsi que le gel hydro-alcoolique.

Nous considérons que le rôle social et sociétal de l’entreprise doit se consolider surtout en périodes de Crise, en périodes critiques là où le besoin est désormais plus fort !

 

Nous ne sommes pas des donneurs de leçons, nous sommes des acteurs effectifs dans la région.

 

 

 

Autres Articles

Adhésion à la TAA

Le soutien des membres

Relations avec les institutions

Informations et statistiques

Internationalisation

Appui aux investissements

Inscription à l’annuaire Automobile

 

Visibilité de votre entreprise

Accès aux autres entreprises du secteur

Référencement

Inscription à la Newsletter

Comments

0 commentaires