L’industrie automobile en Tunisie représente une partie de plus en plus importante de l’économie tunisienne avec une évolution d la contribution du secteur de + 62% entre 2000 et 2017. Le secteur a su se développer continuellement en attirant des investisseurs de toutes nationalités, en effet environs 20 nationalités sont représentées dans les capitaux investis.

La crise de la Covid a vu une baisse de la demande à l’échelle internationale ayant pour effet sur l’industrie automobile un ralentissement de la croissance. La période du confinement et la reprise graduelle ont diminué la production, qui a tenté de se maintenir malgré tout.

32,6% de l’effectif a été mobilisé sur la période totale du confinement puis 75,4% de l’effectif a été mobilisé à la fin du confinement.

94% des entreprises annoncent une baisse de commandes et estiment une perte pouvant aller jusqu’à 17 537 emplois.

Ces quelques chiffres issus d’une étude EY démontre la reprise en Tunisie malgré le confinement, et une continuité de l’activité avec l’annonce de nouveaux projets axés sur l’innovation pour se doter d’une valeur ajoutée afin de minimiser l’impact de cette crise.

Lire la présentation