Focus sur: Anis Ghilene, Plant Manager, Faurecia

M. Ghilene, pourriez-vous vous présenter ?

J’ai 41 ans. J’ai une formation d’ingénieur en électromécanique.

J’ai commencé ma carrière à partir de 2003 dans le secteur automobile dans différentes entreprises à savoir Johnson Controls, Autoliv, Valeo et ça va faire bientôt 3 ans que je suis chez Faurecia et je suis Plant Manager depuis Janvier 2020. Je suis responsable de toutes les activités industrielles, financières et RH de L’usine.

Comment avez-vous abordé la crise au sein de Faurecia ?

→ Tout d’abord, il faut définir ce qu’est la crise : La crise est passage brusque d’un état stable et équilibré vers un état chaotique. Nous avons vécu dans un environnement que je définis comme “VUCA environment”, c’est-à-dire un environnement très volatile, incertain, complexe et ambigu. C’est ce que représente pour moi la crise.

-Immédiatement, il faut que tu aies un certain niveau de confiance entre toi et tes équipes. Ça se développe avec le temps et ça forme comme un socle qui existerait depuis très longtemps.

-2ème étape : You have to skip that. C’est-à-dire tu dois passer le cap. Il ne faut pas chercher qui est le coupable. Ne pas se demander : pourquoi ça nous arrive? et où est-ce qu’on a failli ?

Il faut dépasser ces idées et penser à trouver des solutions.

-3ème étape : Il faut intensifier la communication avec les équipes en échangeant fréquemment avec tous les moyens disponibles même s’il y a plusieurs équipes de management qui ont été testées positives à l’époque, moi-même y compris. La responsable RH, les responsables UAP ont été testés positifs. Sur une équipe de 13 personnes, 6 étaient positives. On communiquait à travers la plateforme Teams. On a ensuite créé un groupe sur Whatsapp où on se transmettait les états des lieux, les mises à jour et on prenait des décisions qu’on adaptait à l’environnement qui existait…

Tout ça nous a permis d’être très agiles et de s’adapter en permanence en fonction de la situation et d’adapter nos décisions par rapport aux circonstances.

En quoi la posture de Manager Coach vous a-t-elle permis d’aller au-delà de cette crise?  et Comment vous êtes-vous rapproché de votre équipe en ces temps de crise?

→ Je reviens toujours au socle de confiance. Je me permets d’utiliser une citation du docteur Stephen R. Covey qui dit : “Trust is the highest form of human motivation”. Tout ça pour dire qu’avec la confiance tu as des personnes très motivées. J’ai instauré ce climat de confiance avec mes équipes et je jouais mon rôle de Coach même bien avant la crise. J’observais comment mes équipes réalisaient des résultats, j’observais également leur comportement en termes de système de communication envers leurs équipes et je leur transmettais en permanence mes feedbacks.

J’ai adopté la même démarche durant la crise. Un point important que je souhaiterais ajouter est que nous avons basé notre confiance sur la discipline. Nous savions aussi qu’indépendamment de notre ignorance de l’inconnu, puisque nous ignorons comment les choses vont se passer, que grâce à notre Self-Confidence et à notre discipline nous pourrons faire face à cette crise et nous réussirons à la gérer.

Je remarque que le travail qui a été fait pendant la crise pour que justement vous surpassiez cette crise, est un travail sur le long terme qui appartient à votre culture d’entreprise.

→ Exactement, les valeurs de Faurecia sont, l’exemplarité, la transparence, le respect et l’autonomie… Toutes ces valeurs qui existent depuis longtemps nous ont permis d’avoir des feedbacks fréquents et successifs.

Puisque Faurecia est membre de la TAA, quelles sont vos attentes concernant cette association ?

TAA nous a permis de réunir toutes les entreprises ensemble. Elle nous a également permis de transmettre nos inquiétudes ou les différents problèmes rencontrés par les entreprises pendant cette période difficile. La TAA a joué le rôle d’ambassadeur vis à vis des établissements publics, essentiellement au niveau du ministère de l’industrie.

Je sais que la TAA soutient l’UTICA. Cette association a toujours défendu les intérêts des entreprises tunisiennes et plus précisément dans le secteur automobile.

 

 

 

Autres Articles

Adhésion à la TAA

Le soutien des membres

Relations avec les institutions

Informations et statistiques

Internationalisation

Appui aux investissements

Inscription à l’annuaire Automobile

 

Visibilité de votre entreprise

Accès aux autres entreprises du secteur

Référencement

Inscription à la Newsletter

Comments

0 commentaires